J’ai testé le brossage à sec !

Et je te dis pourquoi c’est une bonne idée

 

lait corporel, body milk, ringana, belle peau, beauté au naturel

Tu le sais maintenant, je suis quelqu’un de curieux et qui aime tester de nouvelles choses, surtout quand celles-ci promettent une meilleure santé et un mieux-vivre.
Dernièrement, j’ai entendu parler du brossage à sec et cela m’a intriguée.

Que l’on brosse les chevaux, soit, mais que je me transforme en jument, ce n’est pas au programme du jour !
Pourtant, petit à petit, l’idée fait son chemin et finalement, je me lance dans l’aventure.
J’ai la peau sensible et fine et j’ai quand même un peu peur que tout ce rituel me laisse à vif, genre grand brûlé.

Le test débute le 8 mai dernier et je dois avouer que depuis il fait complètement partie de ma routine quotidienne.

À quoi sert le brossage à sec ?

Vous savez que la peau est le plus grand organe émonctoire de notre système.
C’est-à-dire que la peau nous protège des agressions extérieures, mais aussi sert à évacuer nos toxines et à nous maintenir en bonne santé.
Il a été estimé que le corps élimine plus de 450 g de déchets par jour à travers les pores de notre peau.

  • Avez-vous déjà remarqué comme après l’été votre peau desquame ?
  • Avez-vous remarqué qu’elle change de couleur avec les rayons UV ?
  • Avez-vous remarqué qu’elle gonfle et rougit quand elle se fait piquer, etc ?

C’est donc un organe dont il faut prendre soin avec vigilance, et cela, bien au-delà du fait que son apparence est aussi notre carte de visite sociale.

En observant la peau d’un individu, on peut rapidement constater s’il mène une vie saine ou pas, ou s’il est victime d’intoxication.
Par exemple, quelqu’un qui est alcoolique, aura une peau rougeaude, avec les pores dilatés, les petits capillaires couperosés, etc.
Quelqu’un qui fume, aura le teint gris, la peau épaisse, etc.
L’acné est aussi un symptôme d’un désordre interne : un chamboulement hormonal, un excès de sucre par exemple.
Le psoriasis sera le reflet d’une grande anxiété, d’un stress chronique non évacué, etc.

Le brossage par son action mécanique de nettoyage des déchets va permettre de désencrasser la surface de la peau et ainsi l’aider grandement dans son rôle d’élimination.
Il consiste à une sorte de caresse que l’on prodigue à l’aide d’une brosse de façon régulière, plus ou moins appuyée selon sa sensibilité.
Il est préconisé de le faire sur peau sèche avant la douche pour ne pas abîmer la peau et être plus efficace.

Cette stimulation aura pour effet immédiat de se sentir dynamisé et tonifié.
Au-delà du ressenti, il y aussi une action plus en profondeur, car la peau est un organe directement lié à l’immunité, la lymphe, le sang et l’élimination.

En brossant sa peau à sec, on a donc une interaction directe avec tous ces systèmes et cela permet de soutenir le travail d’élimination qui vise à maintenir notre santé.

Comment cela fonctionne ?

brossage a sec hygienisme

La peau abrite des cellules qui bloquent les corps étrangers qui réussissent à passer sa barrière (pollution, produits chimiques, conservateurs et additifs des cosmétiques cracras).

Ce brossage active ces cellules “gendarmes” et permet ainsi une vigilance accrue de ces dernières et donc un renforcement de l’immunité.
Plus en profondeur, vous trouvez la lymphe qui circule selon le réseau veineux et sert à bloquer les virus et microbes. Quand la lymphe chope un virus, paf elle le met en prison dans les ganglions.

Quand la peau est surchargée de travail et n’arrive pas à évacuer les déchets (pores obstrués, épaississement du tissu adipeux, mauvaise circulation sanguine, etc) ceux-ci stagnent et engorgent nos adipocytes (vous fabriquez de la cellulite.)

En se brossant, on stimule donc toute la partie lymphatique et ganglionnaire et on aide l’élimination de la cellulite. Mais ce n’est pas tout ! Pour les sportifs, il favorise la récupération musculaire après un effort intensif.

En surface, vous avez les pores. Ça, on connaît bien parce qu’on peut les voir quand ils sont dilatés, et quand on est sujet à l’acné et aux points noirs.
Dans un pore, on trouve une glande sébacée et un poil et quand ceux-ci sont obstrués, nous avons le merveilleux cortège d’inflammations et infections avec papules, rougeurs, douleur, boutons blancs, points noirs etc, ce qui donne ce merveilleux effet fraisier sur notre beau visage de madone pré-puberte ! (magnifique n’est-ce pas ?).

Normalement, la peau sait nettoyer toute seule ces excès de sébum, de sueur et lutte contre les agressions extérieures, mais dans notre époque actuelle nous sommes littéralement baignés de pollution et d’agresseurs chimiques (cosmétiques entre autres).

Encore une fois, le brossage à sec va permettre d’éliminer ces obstructions en favorisant la respiration de la peau.

En provoquant un léger échauffement (le sang va affluer) vous obtiendrez une meilleure oxygénation de la peau avec à la clé un teint frais, et une peau douce comme de la soie.
Vous lui permettrez aussi un renouvellement cellulaire plus rapide et efficace (comme un gommage, mais sans produits chimiques).

Quel outil pour se brosser Martine ?

 

J’ai bien envie de vous dire n’importe quelle brosse, mais vous savez déjà que mon approche au plus proche de la nature me pousse à vous inciter à utiliser des matières naturelles, pour lesquelles je suis sûre qu’il n’y aura pas de composés dérivés du pétrole ou autre saloperie.

Car évidemment, de fines particules des poils de brosses vont entrer au contact de notre peau, et du coup personnellement, je préfère que ce soit de la fibre naturelle.
Vous trouverez pléthore d’ustensiles de ce genre sur le net et en magasin bio, je vous fais confiance là-dessus.

Pour le process de brossage, il suffit de suivre le schéma ci-dessous.

 

N’oubliez pas le visage, avec une brosse plus douce et plus petite et entièrement vouée à cet usage.
Enfin, il faut nettoyer ses brosses une fois par semaine avec un peigne par exemple et une fois par mois avec un savon doux.
Ensuite, on les laisse sécher tranquillement à l’air libre et c’est reparti pour un tour.

Bien entendu, si vous avez des plaies, des coups de soleil, des boutons etc.
Vous éviterez de vous brosser, cela va s’en dire.

Ensuite, vous pourrez filer sous la douche et le summum du top level, sera de vous savonner avec un produit sans conservateur, ni additifs (ben, oui votre peau sera toute propre et désencrasser par le brossage, ça serait dommage de lui balancer du chimique à la tronche).

Enfin, si vous en éprouvez le besoin, une crème de corps et visage à base de composants sains seront la cerise sur le gâteau pour partir à la conquête de votre journée.

(Visited 10 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


%d blogueurs aiment cette page :