Les Origines de l’Alimentation Cétogène

L’alimentation cétogène est-elle la solution aux maladies métaboliques modernes  ?

Plusieurs personnes  s’intéressent actuellement à l’alimentation cétogène (ou keto en anglais) et tu te poses certainement des questions sur cette nouvelle diète à la mode.
Je vais donc t’expliquer les basiques de ce qui a révolutionné véritablement mon quotidien.

cetogene, keto, diete, alimentation
Qu’est-ce que la diète cétogène ou ketogenic diet ?
Entrons dans l’univers merveilleux du LCHF

Ce mode alimentaire nous vient tout droit du début du XXème siècle.
À l’origine, cette diète avait été mise au point (par des médecins hygiènistes Français) pour calmer les crises d’épilepsie des personnes qui ne supportaient pas les médicaments contre cette maladie.

Les médecins se sont aperçus qu’en répartissant différemment les apports nutritionnels, cela espaçait les crises, voir les éradiquaient complètement.
De là à penser que cette diète pouvait améliorer la vie des personnes qui présentaient des troubles neurologiques, il n’y avait qu’un pas.
Cerise sur le gâteau (keto) : la diète cétogène favorise la stabilisation au poids de forme.

De ce point de vue cela semble miraculeux…et pourtant…

Pourtant il n’y a rien de miraculeux, c’est tout bonnement du bon sens que nous avons oublié.

A l’heure actuelle, l’assiette d’un occidental se compose de 50-55% de glucides, 30% de protéines et le reste en lipides.
Cette répartition n’est pas si ancienne que ça, puisqu’elle date des années 60.
A cette époque les Etats-Unis vivent une épidémie de crises cardiaques dont le président lui-même (Eisenhower,) en fait les frais.

A partir de cet instant, des études scientifiques approximatives, dont Ancel Keys est l’emblème,  démontrent ou en tout cas tentent de faire confirmer que les graisses saturées sont la cause du cholestérol.

Il est alors soutenu par  l’industrie sucrière et les laboratoires pharmaceutiques, qui y trouvent un  intérêt économique non négligeable.

Le mot est lâché : le cholestérol dont personne n’avait jamais entendu parlé est le diable en personne, celui qui bouche les artères et provoque des crises cardiaques.

Ce qu’il faut savoir c’est que Keys a lancé une étude en 1958 portant sur 14 régions de sept pays qu’il a soigneusement sélectionnés, en omettant consciemment d’y inclure la France.

Pourquoi à ton avis ?

Parce que la France ne subit pas d’épidémie de crises cardiaques et a même  un taux 7 fois inférieur à celui de la Finlande, alors que les deux pays ont la même consommation de graisse (le paradoxe français ^^).

Dominique Dupagne (médecin et journaliste Français) nous explique que Keys fait alors «une mauvaise science qui consiste à fabriquer des faits qui vont valider son hypothèse. » et Keys va ainsi embarquer les pays occidentaux dans une chasse aux sorcières contre les graisses qui provoquent le cholestérol.

Ce qui va véritablement être la source d’un chamboulement de notre pyramide alimentaire et provoquer 60 ans plus tard l’explosion des maladies métaboliques que nous connaissons :

  • diabète, SOPK (syndrome des ovaires polykystiques)
  • cancer
  • Maladie neurologiques (Alzheimer, TDHA, schizophrénie)
  • obésité
  • maladies auto-immune (Thyroïdite d’Hashimoto, allergies, sclérose en plaque, etc)
  • maladies inflammatoires (Crohn, rectocolite, etc)

Alors oui c’est maladies existaient auparavant, mais ce qui est troublant et pour le moins alarmant c’est qu’elles progressent pour ne pas dire explosent à une vitesse fulgurante.

PS : Si l’article t’as plu, je t’encourage à cliquer sur J’aime ou à laisser un commentaire 😀 

(Visited 53 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


%d blogueurs aiment cette page :